storyboard des planches 9 à 14
Bande dessinée : "Projet P"

Projet BD : le storyboard des planches 9 à 14

10 octobre 2021

Des progrès dans le storyboard avec aujourd’hui un petit récap’ des planches 9 à 14. La scène esquissée dans l’article précédent se poursuit avec l’apparition de deux personnages centraux. 

Dans la planche 9, je tente de représenter le travail d’un forgeron par une succession de gros plans :

storyboard de la planche 9

L’un des enjeux de ce storyboard est, comme je le rappelais récemment, d’établir une narration visuelle. Il s’agit de faire passer les informations dans une séquence intelligible, immédiatement compréhensible par le lecteur.

La planche 10 prend la suite, en finissant sur une plan plus large afin de présenter le personnage :

storyboard planche 10

La planche 11 introduit un autre personnage. J’essaie d’y inclure des expressions faciales qui puissent indiquer leurs émotions et les rapports que les deux personnages entretiennent entre eux. Mais j’ai du mal, et l’expressivité des visages reste encore trop intermittente :

storyboard planche 11

Sur cette dernière planche, on voit également que les traits du visage du second personnage (le fils du premier) montrent assez peu de points communs d’une case à l’autre. Dans la dernière case notamment, je n’ai clairement pas fait l’effort d’une quelconque ressemblance.

Je me heurte ici à un problème simple : au moment de dessiner ces cases, je n’avais pas en tête le physique de mon personnage. J’ai donc repris une feuille à part pour arrêter rapidement une stature et un visage :

stature et visage

Dans la planche suivante, je souhaitais réaliser un plan large de la pièce où se trouvent les deux personnages. Il s’agit d’une forge, et j’ai dû faire quelques recherches de photos pour recomposer ce genre d’environnement. Afin de me repérer dans l’espace, j’ai d’abord réalisé un croquis rapide à part :

croquis de la forge

Le storyboard de la planche 12, en essayant d’appliquer ces recherches :

storyboard planche 12

Le visage du fils, ce n’est toujours pas ça. Attention aussi à l’orientation dans l’espace : il faudra peut-être modifier quelques plans de ces deux dernières planches à cause de la règle des 180°.

Sur la planche 13, les effets de l’entraînement commencent à se faire sentir. Je dessine depuis plusieurs heures dans la même journée et le trait se délie. La précision augmente également, et le visage du fils commence à prendre forme :

storyboard planche 13

Sur la planche 14, je me tente une petite contre-plongée sur le visage du père, sous son chapeau et sous la pluie :

storyboard planche 14

La prochaine fois, si tout va bien, apparition de personnages féminins !

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi :