Entraînement au dessin des vêtements (UNE)
Exercices

Entraînement au dessin des vêtements et à la variation des poses

16 mars 2021

L’entraînement au dessin des vêtements est l’une des nombreuses priorités de mon apprentissage dans les prochains mois. Si je veux travailler sur des personnages de BD, je dois en effet… les habiller. Mais il faut aussi que j’apprenne à varier les poses. J’ai une fâcheuse tendance à les dessiner debout, raides comme des statues. Heureusement, en se forçant un peu, on peut rapidement leur apporter un peu plus de vie. 

Entraînement au dessin des vêtements… en cuir

Toujours dans la recherche de personnages pour la BD, je me suis attaqué d’abord au dessin d’un homme assis portant une veste en cuir.

C’était en tout cas l’objectif. Le résultat :

dessin d'un homme assis portant une veste en cuir

On n’y est pas. On reconnaît l’épaisseur de la matière de la veste, mais la texture en elle-même reste trop confuse. J’ai essayé de faire contraster des zones claires avec des zones sombres sur ce vêtement, pour marquer les reflets. Mais je ne me suis peut-être pas assez appliqué.

Dans un autre style, pour un autre personnage, une tentative de tablier en cuir :

Croquis d'un forgeron en tablier de cuir

Intermède anatomique

En cherchant à dessiner un homme en marcel, je me suis penché un peu sur les poses possibles. Et sans trop savoir pourquoi ni comment, le croquis devint davantage un entraînement amusant à l’anatomie et au dessin du corps en perspective :

croquis d'un homme soulevant le marteau de Thor

Mine de rien, j’ai travaillé sur ce croquis. Enfin surtout sur les mains. Inutile de préciser que c’est fait d’imagination – c’est toujours le cas sur ce blog, sauf exceptions chaque fois mentionnées. Pas de référence photo donc, juste le souvenir de la scène dans un Marvel par ailleurs assez moyen. Et pour un dessin sans référence, je trouve l’anatomie correcte. Ça manque de détails, mais les informations essentielles sont là et la pose est assez dynamique… en tout cas plus que ce que je faisais jusqu’à maintenant.

Pour dessiner les vêtements, entraînement nécessaire au dessin des plis

Mais bon, il était temps d’aborder les choses sérieuses. En l’occurrence, un peu d’entraînement au dessin des plis. Et il se trouve que dessiner les muscles masculins m’ont donné envie de dessiner une femme. Comme j’aime le contraste masculin / féminin, je suis parti sur une pose un peu « miroir inversé » par rapport au dessin précédent (avec des similitudes apparentes mais des différences qui donnent tout le sens).

D’abord, une petite esquisse des repères anatomiques :

Croquis d'une femme assise : esquisse anatomique

On remarquera que je me suis imposé des points de fuite, ce que je fais trop rarement dans le dessin des personnages. La perspective ajoute pourtant beaucoup de vie, car elle marque les volumes et imite la vision naturelle de l’œil. Je devrais le faire plus souvent.

Après les repères du corps, posons les repères des vêtements :

Croquis d'une femme assise : les repères des vêtements

Cette étape m’a forcé à tracer immédiatement des plis autour des jambes, pour marquer la forme sous le tissu. Sans eux, le vêtement resterait une masse informe, dont on aurait de la peine à deviner l’orientation dans l’espace.

Enfin, finissons le croquis par les détails, ceux du visage notamment :

Entraînement au dessin des vêtements : croquis d'une femme assise

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi :