Comment dessiner un cube parfait en perspective

Comment dessiner un cube parfait en perspective

Construire un parallélépipède rectangle et d’autres formes simples à partir d’une perspective à deux points de fuite reste assez simple. Même pour un débutant. Mais les règles de base que l’on utilise (ligne d’horizon, deux points de fuite et lignes de fuites) ne suffisent pas pour dessiner un cube parfait en perspective. Le cube parfait est un parallélépipède rectangle dont les arêtes ont toutes exactement la même longueur. Bien sûr, il s’agit de perspective, donc je ne parle pas des longueurs sur le papier, mais dans le cerveau de l’observateur… Et parvenir à créer cette impression est beaucoup moins simple qu’on le pense au premier abord ! Certains dessins demandent en effet une compréhension un peu plus poussée des règles de la perspective. Pour dessiner un cube parfait en perspective, il faut notamment apprendre comment les arêtes latérales se reportent dans la profondeur. Démonstration par trois dessinateurs.

D’abord, en français, la méthode de L’Atelier de Vivien :

Il faut noter que d’autres méthodes existent. Voici une variante, présentée (en anglais) par Ben Beardshaw :

Ou encore, si vous préférez les annotations, la méthode présentée par Candy Brush (en anglais également) :

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi :