Scènes d'exposition en bande dessinée : s'inspirer du film Matrix

Transformez vos scènes d’exposition en scènes d’action

Trop d’auteurs de BD commettent l’erreur de composer des scènes d’exposition imbitables. Personnages arrêtés, dialogues artificiels, pauvreté des décors : les moments où les auteurs envoient des concentrés d’informations au lecteur sont souvent les moins intéressants de la BD, car les moins immersifs. Pourtant, ces informations sont presque toujours essentielles à la bonne compréhension de l’histoire. Alors comment les transmettre de manière stimulante ? Pour le découvrir, rien de mieux que de se pencher sur des fictions qui marchent, notamment celles qui ont marqué l’histoire. Et pour apprendre à faire de la bande dessinée correctement, bien souvent, il est instructif de se pencher sur ce qui fonctionne au cinéma. J’en ai déjà parlé dans l’article consacré à la règle des 180°. Aujourd’hui, je vous propose une vidéo d’analyse (en anglais malheureusement) sur les scènes d’exposition très efficaces de l’un des films les plus célèbres de ces dernières années : Matrix

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi :