Apprendre à dessiner | Bande dessinée | Onomatopées (bruits, sons)

Les onomatopées

Les onomatopées représentent les « sons » en bande dessinée. Elles peuvent être utilisées dans les bulles (le cri d’un personnage par exemple) ou sous forme de son « environnemental » (bruit d’une explosion, claquement de porte, etc.). Accessoires en apparence, elles sont fondamentales pour donner du dynamisme à la bande dessinée. Mais le dessinateur ne doit pas pour autant surcharger ses cases de sons en tout genre. Le débutant doit donc apprendre à maîtriser les onomatopées pour les utiliser de manière efficace. 

Cet article a pour vocation de recenser un certain nombre d’onomatopées et de les classer par type. Comme toutes les références fournies sur ce site, cette liste n’est pas exhaustive et ne le sera jamais.  Je la remplirai au fur et à mesure de mes lectures. Notez que je ne sélectionne que les onomatopées qui me paraissent pertinentes, évocatrices, celles qui me semblent rendre les sons assez naturellement en fonction de la situation, de l’action et des éventuels matériaux impliqués. Si vous souhaitez contribuer, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à contact@dessin-autodidacte.fr !

Sommaire :

Véhicules
Chocs
Craquements
Explosions
Armes
Petits objets
Liquides
Bruits de pas
Manifestations physiques

Véhicules

Le bruit le plus classique, peut-être parce qu’il a souvent été utilisé dans les bandes dessinées pour enfants :

Onomatopées - Moto 1 - Vroom

Un bruit plus continu :

Onomatopées - Moto 2

La même mais avec une courbe épousant la trajectoire :

Bruit bande dessinée - Moto 3

Trés évocateur, le bruit de petits coups de poignée à l’arrêt :

Bruit bande dessinée - Moto 4

Une variante (sur un camion) :

Bruit bande dessinée - Camion

Une autre variante (groupe de motos) :

Bruit bande dessinée - Motos

Mais aussi un petit crissement de pneus :

L’hélicoptère (remarquez la position du bruit dans l’espace, derrière l’hélico) :

Bruit bande dessinée - Hélicoptère

Chocs

Le claquement de porte :

Les onomatopées en bande dessinée - Claquement de porte

Et pas très éloigné, le bruit du poing sur la table :

Les onomatopées en bande dessinée - Poing sur la table

Mais le poing peut aussi atterrir dans la figure :

Les onomatopées en bande dessinée - Coup de poing

Une variante entre le coup de poing et la gifle :

Les onomatopées en bande dessinée - Coup de poing / gifle

Le bruit d’un corps contre le métal :

Bruit de bande dessinée : corps contre métal

Mais le métal peut aussi produire d’autres bruits :

Bruit de bande dessinée : dalle en fonte

Le choc d’un corps contre un mur :

Bruit de bande dessinée : corps contre mur

Ou encore le bruit d’un corps qui tombe au sol (identique au bruit de coup de poing plus haut, mais notez la manière dont le bruit ici est écrit en persepctive pour le plaquer au sol) :

Bruit de bande dessinée : corps contre sol

Craquements

Le plus évident :

Onomatopées en bande dessinée : craquement

Une variante plus sourde, adaptée à la pierre :

Onomatopées en bande dessinée : craquement pierre

Une variante plus adaptée aux petits objets en plastique :

Onomatopées en bande dessinée : craquement plastique

Le craquement d’une porte (remarquez l’utilisation de minuscules pour marquer la discrétion) :

Onomatopées en bande dessinée : craquement d'une porte

Le craquement d’une caisse en bois :

Bruit en BD : craquement d'une caisse en bois

Mais n’oublions pas l’onomatopée très évocatrice du verre qui craque :

Bruit en BD : craquement d'une vitre en verre

Et sur cette case, plusieurs bruits de craquement, ceux d’un sac de courses et d’oeufs :

Bruit en BD : craquements courses et oeufs

Notez que l’onomatopée « crash » peut s’appliquer à plusieurs situations :

Bruit en BD : crash

Explosions

Onomatopées en BD : explosion 1

La même avec une graphie légèrement différente (plus haute) :

Onomatopées en BD : explosion 2

Le bruit d’une explosion lointaine :

Son en bande dessinée : explosion lointaine

Et l’explosion dans un tunnel :

Son en bande dessinée : explosion dans un tunnel

Armes

L’une des manière de représenter le bruit de coup de feu d’une arme de poing :

Onomatopée : coup de feu arme de poing

La mitrailleuse (très proche de l’hélicoptère !) :

Onomatopée arme : coups de feu mitrailleuse

Mais n’oublions pas que parfois, les balles ne font « que » fuser :

Onomatopée arme : balles fusent

Petits objets

Bruit de petit objet en bande dessinée 1

Bruit de petit objet en bande dessinée 2

Bruit de petit objet en bande dessinée 3

Bruit de petit objet en bande dessinée 4

Bruit de petit objet en bande dessinée 5

Liquides

L’un des bruits les plus classiques quand il s’agit de plonger un corps dans un liquide :

Onomatopée en BD : splash (liquide)

Mais ce son caractéristique admet beaucoup de variantes :

Bruit en bande dessinée : variante du splash 1

Bruit en bande dessinée : variante du splash 2

Un peu différent, la goutte d’eau :

Bruit de goutte d'eau

Quant aux corps trempés, ils produisent encore d’autres bruits :

Bruit en bande dessinée : corps trempé

Bruits de pas

Le bruit d’un pas unique :

Onomatopées : le bruit d'un pas

Une variante pour représenter des pas multiples et simultanées, ceux de bottes militaires :

Bande dessinée : bruit de bottes 1

Ou bien :

Bande dessinée : bruit de bottes 2

Le dérapage produit un son à part :

Bruit de dérapage (BD)

Une variante plus réaliste car moins proche du crissement de pneus :

Bruit de dérapage (BD) (2)

Mais le bruit d’un pas sur le sol dépend aussi de la nature du terrain :

Bruit de pas dans la terre

Manifestations physiques

Le corps humain aussi produit des sons lorsqu’il est contraint de certaines manières. Par exemple, l’essoufflement :

Onomatopée : essoufflement 1

On remarquera, pour les bruits issus des poumons, l’utilisation des « guillemets » à trois étages, ici sur un essoufflement à la limite de l’asphyxie :

Onomatopée : essoufflement 2

Ici, la toux :

Bruit en BD : la toux

Mais d’autres actions humaines peuvent faire du bruit, comme le fait de mâcher quelque chose de dur :

Onomatopée : mâche

Ou d’avaler brutalement :

Onomatopée : avaler

Et surtout ne jamais oublier qu’un baiser peut provoquer l’étouffement 🙂

Bruit d'étouffement (baiser) (BD)

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi :