Ressources

Apprendre à dessiner en autodidacte mais se baser sur des livres ou tutoriels d’illustrateurs professionnels, n’est-ce pas un peu contradictoire ?

Non. C’est surtout réaliste, car l’autodidactisme pur n’existe pas.

Quelles sont les ressources du dessinateur autodidacte ?

Pour progresser, l’apprenti dessinateur doit compter sur deux ressources principales : lui-même, et ce qui a été fait avant lui.

Lui-même, parce qu’à la différence d’un étudiant qui suit des cours de manière régulière, l’autodidacte ne peut pas déléguer son plan d’apprentissage à quelqu’un d’autre (un professeur, par exemple) et recevoir passivement les connaissances dont il a besoin pour avancer. C’est lui qui décide de tout. Ainsi, s’il ne décide rien, il ne se passe rien. Et s’il décide n’importe quoi, il se passe n’importe quoi, sans que personne ne vienne lui dire que sa direction ne mène nulle part ou qu’il existe un chemin plus simple. D’une certaine manière, c’est lui qui trace sa propre toute vers sa destination – quelle qu’elle soit.

Mais durant son long voyage, l’apprenti dessinateur peut aussi compter sur l’aide des autres. Pas nécessairement celle de ses proches, qui ne comprennent pas toujours sa démarche ou ne mesurent pas l’importance qu’elle revêt pour lui ; plutôt celle des anciens apprentis. Certains d’entre eux ont en effet consigné leurs aventures sur des carnets de route aux formes diverses : livres, blogs, illustrations pédagogiques, tutoriels vidéos… Ces condensés d’expérience fournissent à l’autodidacte une panoplie d’outils plus ou moins pertinents, plus ou moins adaptés à ses besoins, qui peuvent, à certains moments, lui apporter un soutien précieux.

Une mine d’or pour le dessinateur autodidacte : Internet

Internet fournit aujourd’hui un accès facile à une base de ressources absolument démesurée, dans laquelle on a vite fait de se perdre.

Pour ma part, j’ai commencé le dessin par ce biais et par hasard, parce qu’il fallait que j’explique à quelqu’un pourquoi la perspective sur son dessin était un peu fausse. Je n’avais pas les outils, mais les ai très vite trouvés sur YouTube et ai pu comprendre les lignes de fuite en un clin d’œil (ou presque !). Par curiosité, j’ai ensuite prolongé mes recherches et découvert l’étendue du continent sur lequel j’avais mis le pied…

Si l’on ajoute l’anglais au français, des milliers de vidéos de dessinateurs et de dessins de référence sont disponibles en trois clics, sur quasiment tous les thèmes possibles et imaginables.

Une ressource difficilement remplaçable : les livres

Si Internet fournit ce qu’il faut au débutant pour commencer son apprentissage, une bonne bibliothèque peut fournir des bases tout aussi solides au dessinateur.

Pour trouver leur audience, les vidéos jouent sur une forme spectaculaire et un contenu ultra-synthétique. Le grand atout des livres sur le dessin réside plutôt dans la richesse de leur contenu. Tous n’ont pas la même approche, tous ne se valent pas, et tous ne sont pas destinés au même type de lecteurs. Mais ils ont quasiment tous le mérite, au moins, de faire le tour des sujets qu’ils abordent, en les traitant à la fois dans la globalité et dans les plus petits détails.

Du coup c’est quoi, cette section « Ressources » ?

La section Ressources est une sélection de tutoriels, de dessins de référence et de livres que je trouve pertinents et qui peuvent faire gagner du temps au dessinateur autodidacte débutant.

Elle ne se veut pas exhaustive, ni d’ailleurs objective. Le but n’est pas de dire comment il faut dessiner, mais comment on peut dessiner. À chacun ensuite de tracer sa propre route !

Index complet des ressources

Tutoriels



Bibliothèque


Cette collection a vocation à s’étoffer et se diversifier au fil du temps. Si vous souhaitez me signaler des ressources pédagogiques qui pourraient intéresser les apprentis dessinateurs, n’hésitez pas à m’envoyer un petit mail à contact@dessin-autodidacte.fr !