Croquis homme assis anatomie
Projet littéraire : galerie de portraits

Anatomie masculine : dessiner le torse, les bras et les jambes

24 juin 2019

Projet « Portraits », suite et presque fin : aujourd’hui, défrichage du douzième et dernier portrait de la série.

Le personnage décrit dans le texte est, entre autres, un entraîneur de football américain d’1m95, au visage travaillé par les épreuves et aux avant-bras tatoués. Détail intéressant : je vais le dessiner dans la pose qu’il occupe dans le texte, c’est-à-dire assis sur un siège dans les tribunes d’un stade.

Composition du dessin et recherche de la pose juste

Contrairement aux autres portraits, je vais essayer de le faire en plan assez large pour voir tout son torse, ses bras mais aussi une partie de ses jambes. Il me semble intéressant de tenter une pose semi-avachie (si tant est qu’on puisse s’avachir dans un siège de stade sans se péter le dos).

À ce stade de mon apprentissage, ce dessin est ambitieux et il faut en mesurer la difficulté pour ne pas se faire surprendre et abandonner au milieu : je vais devoir bosser des tas de choses que je ne sais pas dessiner, ou pas bien. Il va falloir travailler la pose pour qu’elle ait l’air naturelle, mais aussi l’anatomie du bonhomme pour soigner les proportions, ou encore les avant-bras pour rendre quelque chose de cohérent (avec les tatouages, je vais m’amuser !), et enfin essayer de lui faire des vêtements ad hoc.

Partons donc à la recherche d’une pose et d’une anatomie cohérentes.

Premier essai

Croquis d'un homme assis (avachi) (1)

Trois défauts à mon avis : 1) le syndrome de la grosse tête a encore frappé ; 2) son buste est un peu trop droit ; 3) ses bras sont légèrement trop courts.

Je ne corrige pas le dessin, je passe plutôt à un deuxième essai, histoire de multiplier les dessins et donc les possibilités pour le cerveau d’acquérir des automatismes.

Deuxième essai

Croquis d'un homme assis (avachi) (2)

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est nettement moins droit !

J’aime le côté fluide et naturel du corps sur ce croquis, à ce niveau-là c’est pas mal. Je crois aussi que les proportions de l’anatomie sont correctes et laissent deviner un personnage grand. En revanche j’ai peut-être exagéré la posture avachie, on dirait qu’il s’est endormi sur son siège. (Regardait-il du football féminin ?)

Troisième essai

Croquis d'un homme assis (3)

C’est encore autre chose. Il se tient bien droit, trop droit par rapport au texte, mais cette droiture me semble plus naturelle que sur le premier croquis.

Dessin des bases de l’anatomie

Je ne pourrai pas retenir ce croquis pour le dessin final mais je poursuis quand même pour travailler un peu l’anatomie, cette fois en ajoutant quelques courbures d’abdos bien utiles pour marquer le volume du ventre (que les vêtements, si je les dessinais, devraient prendre en compte) :

Croquis d'un homme assis (4)

Puis j’essaie de détailler un peu les bras et les jambes :

Croquis d'un homme assis (5)

Pas trop mal pour les jambes, nettement moins bien pour les bras, et surtout les avant-bras, dont je ne maîtrise absolument pas la musculature. Donc on est encore loin des avant-bras tatoués…

Je remarque au passage que la tête est peut-être légèrement trop petite (son cou trop long du coup) et sa jambe gauche trop courte, petites corrections donc :

Croquis d'un homme assis (6)

Et ce sera tout pour ce croquis. Pour avancer dans ce dessin, je vais essayer de partir du second, celui de l’homme avachi.

Mais avant de continuer le dessin global, il va falloir se faire quelques séances d’exercices sur un domaine primordial pour ce portrait : les avant-bras !

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi :